Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de 300 vols au départ et à destination d'Istanbul ont été annulés jeudi en raison des fortes chutes de neige qui ont touché pendant la nuit la plus grande ville de Turquie. La métropole a été contrainte de vivre son dernier jour de l'année au ralenti.

La compagnie nationale Turkish Airlines (THY) a annoncé avoir supprimé 265 vols prévus jeudi et vendredi desservant l'aéroport Atatürk, le plus important de la mégapole, et 37 celui de Sabiha Gökçen, dans sa partie asiatique.

De son côté, sa concurrente à bas coût Pegasus Airlines en a annulé 34 au départ ou à destination de Sabiha Gökçen, selon son site internet.

Concernant la Suisse, la compagnie Swiss a annulé un aller-retour Zurich-Istanbul et Turkish Airlines a biffé un vol prévu en fin de journée entre Genève et l'ancienne Byzance, indiquent les deux aéroports sur leurs sites internet. Pour les autres liaisons, des retards allant de 90 minutes à deux heures et demie étaient attendus.

Jusqu'à 30 cm de neige

Istanbul s'est réveillée jeudi sous un manteau de poudreuse atteignant jusqu'à 30 cm dans certains districts. Cela a fortement perturbé la circulation routière, notamment les transports en commun, et provoqué la suspension du trafic des ferries entre ses deux rives. Les écoles y ont également été fermées pour la journée.

Le bureau du gouverneur de la ville a conseillé à ses plus de quinze millions d'habitants d'éviter de sortir, expliquant que l'actuel épisode neigeux devait se poursuivre jusqu'à samedi.

L'agglomération stambouliote est chaque année victime de fortes chutes de neige qui y provoquent le chaos. En février dernier, plus de 70 cm de neige y étaient tombés dans certains districts, la plus importante couche depuis 28 ans.

Ecoles fermées

Outre Istanbul, la neige a paralysé de nombreuses autres régions de la Turquie, aussi bien dans le sud-est à Sanliurfa ou Mardin que sur les rives de la mer Noire à Trabzon ou Samsun (nord), ainsi que dans le nord-ouest à Balikesir ou Bursa.

Au total, le ministère de l'Education a ordonné des fermetures d'établissements scolaires dans plus d'une vingtaine de provinces du pays, selon l'agence de presse Dogan.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS