Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Diyarbakir - Trois soldats turcs et douze rebelles kurdes ont été tués dans la nuit de lundi à mardi lors de combats dans le sud-est de la Turquie, a annoncé l'armée. Le PKK multiplie ses attaques contre l'armée turque depuis plusieurs semaines.
Un groupe de rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) a attaqué un avant-poste militaire dans une zone rurale de Semdinli, non loin des frontières avec l'Irak et l'Iran, indique l'armée dans un communiqué. Les soldats ont riposté aux tirs des rebelles et les heurts ont fait 14 morts, trois soldats et 11 rebelles, précise le document. Trois soldats ont été blessés.
Dans trois autres incidents survenus tard lundi dans l'est et le sud-est anatolien, théâtre d'opérations du PKK, neuf autres soldats ont été blessés et un rebelle abattu, a ajouté l'armée. Le PKK multiplie ses attaques contre l'armée turque depuis fin mai. Des accrochages quasi-quotidiens sont signalés.
Le PKK, qui est considéré comme une organisation terroriste par Ankara et de nombreux pays, lutte pour l'autonomie du sud-est anatolien. Le conflit, qui dure depuis 1984, a fait au moins 45'000 morts, en grande majorité des rebelles, selon l'armée.
La Turquie estime à environ 2000 le nombre de rebelles réfugiés dans le nord de l'Irak d'où ils lancent des attaques contre les forces turques. L'aviation turque bombarde régulièrement leurs positions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS