Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Twitter dépasse les attentes au 3e trimestre, l'action bondit

Twitter affirme faire des progrès importants dans ses efforts pour rendre le service plus sain, alors qu'il a été accusé d'inaction face aux tentatives de manipulation de l'opinion publique américaine (archives).

KEYSTONE/AP/RICHARD DREW

(sda-ats)

Le réseau social américain Twitter a dépassé les attentes au troisième trimestre, malgré un nouveau recul du nombre de ses abonnés dû entre autres au grand ménage engagé par la plateforme pour se débarrasser des utilisateurs douteux.

Le groupe a même, grâce à un abattement fiscal de 683 millions de dollars (à peu près autant en francs), dégagé un bénéfice net, à 789 millions de dollars, supérieur à son chiffre d'affaires, à 758 millions de dollars.

Ajusté par action et hors élément exceptionnel, le bénéfice s'élève à 21 cents, là où les analystes attendaient 14 cents.

Le groupe a aussi nettement relevé ses prévisions pour le quatrième trimestre, et s'attend désormais à un excédent brut d'exploitation ajusté compris entre 320 à 340 millions de dollars contre une précédente fourchette comprise entre 215 et 235 millions de dollars.

Le titre s'envolait vers 11H35 GMT de 13,04% à 31,13 dollars dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la Bourse de New York. Il avait perdu 36% depuis les précédents résultats.

L'un des critères scrutés par les analystes était pourtant décevant: le nombre d'utilisateurs actifs mensuel s'est élevé sur la période à 326 millions, contre 335 millions au trimestre précédent et 330 millions il y a un an. Selon Factset, les analystes s'attendaient en moyenne à 330 millions.

Mais le groupe met en avant plusieurs raisons à ce repli, dont l'entrée en vigueur en mai de la directive européenne sur la protection des données (GDPR) ou les décisions prises de s'assurer que la plateforme devienne plus "saine" en réduisant par exemple l'usage automatisé des tweets.

"Nous faisons des progrès importants dans nos efforts visant à rendre Twitter plus sain et à en faire un service de valeur dans son usage quotidien", a commenté le directeur de l'entreprise Jack Dorsey, cité dans le communiqué.

"Nous parvenons à mieux détecter et retirer les comptes qui relèvent de spams ou sont suspicieux dès l'inscription", a-t-il notamment indiqué.

Twitter, comme d'autres réseaux sociaux américains, a été beaucoup accusé ces derniers mois d'inaction face à l'ingérence russe dans la présidentielle de 2016 ou aux tentatives de manipulation de l'opinion publique à l'approche des élections législatives américaines de novembre.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.