Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Nations unies ont sollicité lundi 65 millions de dollars d'aide auprès de la communauté internationale pour soutenir les rescapés du typhon Bopha qui a balayé le sud des Philippines la semaine dernière. Le typhon a causé la mort de plus de 600 personnes.

Luiza Carvalho, représentante du Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires, a indiqué que les fonds serviraient à apporter de la nourriture, de l'eau et des abris d'urgence aux 480'000 personnes se trouvant dans les régions les plus touchées.

"J'ai été choquée par les destructions que j'ai vues", a déclaré Luiza Carvalho, qui a visité les régions les plus dévastées de l'île de Mindanao (sud), des plantations de bananes ravagées aux bourgades entièrement détruites en passant par les mines effondrées.

Le dernier bilan du Bureau de la sécurité civile fait état de 647 corps récupérés et 780 personnes toujours portées manquantes. Parmi les disparus environ 150 pêcheurs partis de General Santos, la capitale de la pêche au thon.

300'000 habitants sans abri

Quelque 200 corps n'ont pas pu être identifiés, gonflés par les eaux, et pourraient correspondre à des personnes comptées parmi les disparus, a précisé Benito Ramos, le chef de la sécurité civile. Les corps non réclamés d'ici 48 heures seront probablement enterrés dans des fosses communes, a-t-il ajouté.

Le typhon Bopha, le plus violent à frapper cette île de l'archipel depuis 80 ans, a laissé les habitants, déjà pauvres, encore plus démunis, a déploré la responsable des Nations unies. Un tiers des récoltes de bananes a été détruit et des dizaines de milliers de petits agriculteurs sont sans ressource, selon les responsables du secteur.

Le Bureau de la sécurité civile estime à 5,4 millions le nombre de personnes affectées par le typhon, qui a détruit 81'000 logements et laissé 300'000 habitants sans abri, réfugiés dans des gymnases ou des bâtiments publics.

Action de Carême a de son côté débloqué une aide d'urgence de 30'000 francs. L'ONG finance avec cette enveloppe les programmes de deux organisations partenaires sur place.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS