Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le bilan des décès causés par Bopha, le typhon le plus puissant à avoir touché les Philippines cette année, dépasse désormais les 700 morts, ont indiqué mardi les autorités. Elles précisent que des centaines de personnes, notamment des pêcheurs, sont toujours portées disparues.

Bopha, qui a traversé le sud de l'archipel dans la nuit de mardi à mercredi, la semaine dernière, a fait au moins 714 morts, la plupart sur l'île de Mindanao, selon le Bureau de la sécurité civile. Le nombre des disparus est de 880, a-t-il ajouté. Plusieurs disparus pourraient figurer parmi les 257 corps récupérés mais non identifiés.

Les 880 disparus comprennent également 313 pêcheurs partis en mer avant le typhon et qui ne sont pas revenus, depuis General Santos, le principal port de pêche au thon du pays.

Quelque 115'000 logements ont été détruits et plus de 116'000 personnes se trouvaient encore mardi dans des refuges, des bâtiments publics pour la plupart, où ils pourraient devoir rester des mois avant la construction de nouvelles maisons.

L'ONU a lancé lundi un appel à l'aide internationale, dont elle espère 65 millions de dollars pour aider les rescapés.

Bopha est le typhon le plus meurtrier à frapper les Philippines depuis Washi, qui avait causé la mort de 1'200 personnes en décembre 2011, notamment dans le nord de Mindanao.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS