Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

U-blox a poursuivi sa croissance l'an dernier. L'entreprise zurichoise, qui fournit des solutions pour les systèmes de localisation par satellites, a accru son bénéfice net de 27,8% par rapport à 2010 à 16,5 millions de francs.

Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a augmenté de 11,2% à 21,2 millions de francs, a indiqué u-blox mercredi dans un communiqué. La marge s'inscrit à 17%, contre 16,9% en 2010. Le chiffre d'affaires atteint 124,7 millions, en hausse de 10,6%. Le groupe a souffert de la cherté du franc. En monnaies locales, la progression des ventes ressort à 29%.

Prévisions optimistes

L'entreprise va pour la première fois verser un dividende, de 90 centimes par action. Concernant l'exercice en cours, u-blox confirme ses prévisions formulées en décembre 2011. Elle table pour 2012 sur un chiffre d'affaires de 155 millions de francs et un EBIT d'environ 20 millions.

U-blox n'exclut pas de nouvelles acquisitions après le rachat l'an dernier de l'américain Fusion Wireless. La société examine régulièrement les opportunités avec à sa disposition 81,1 millions de francs de liquidités.

Fondée en 1997, u-blox a été introduite à la Bourse suisse dix ans plus tard. La firme développe des technologies, produits et services basés sur les systèmes globaux de positionnement par satellites - dont GPS et Galileo - pour des marchés comme l'automobile et la communication mobile. Elle emploie environ 200 personnes.

ATS