Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

UBS a émis des obligations spéciales à hauteur de 1,8 milliard de francs. Ces titres visent à renforcer la base de capitaux du numéro un bancaire suisse de manière à pouvoir absorber d'éventuelles pertes. Le taux d'intérêt est fixé à 7,25%.

D'une durée de dix ans, l'emprunt a été réparti en tranches de 200'000 dollars auprès d'investisseurs privés et institutionnels, a précisé mercredi UBS. Une option de remboursement anticipé est possible dès la cinquième année.

UBS confirme ainsi son intention de renforcer son capital, comme annoncé il y a quelques jours. Ces obligations s'apparentent aux "CoCos (Contingent Convertible Bonds), émis par son concurrent Credit Suisse. En situation de crise, ces emprunts sont automatiquement convertis en fonds propres de base. Les créanciers deviennent alors copropriétaires de la banque, qui accroît ainsi son capital.

Cet emprunt a pour but de satisfaire les nouvelles exigences réglementaires de Bâle III et de répondre au durcissement en la matière de la législation helvétique. Selon la nouvelle loi, UBS et Credit Suisse doivent porter d'ici à 2019 leur part de fonds propres à 19% des actifs pondérés en fonction des risques.

ATS