Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

UBS veut continuer à se développer en Suisse. Au cours des dernières années, le numéro un bancaire helvétique a investi plusieurs milliards de francs dans le pays, a déclaré le patron d'UBS Suisse Lukas Gähwiler dans une interview au SonntagsBlick.

UBS a investi en Suisse dans de nouvelles succursales, dans la formation et dans les nouvelles technologies. "Si nous voulons exploiter ces succursales avec succès à long terme, nous devons accroître notre base de clientèle de 50% dans la prochaine décennie", a-t-il déclaré.

Il se montre convaincu des capacités d'UBS à encore accroître sa part de marché de manière significative en Suisse. Le numéro un bancaire helvétique a ainsi investi plusieurs centaines de millions dans la seule numérisation. "Nous devons croître, afin de pouvoir raisonnablement répartir ces coûts à l'avenir".

Lors des derniers trimestres, UBS semble avoir regagné la confiance des clients en Suisse. "Nous avons tiré les leçons de la crise", affirme-t-il. Pour la première fois depuis 2007, et comme déjà annoncé, la grande banque paie également à nouveau des impôts sur le bénéfice.

Pour 2016, ce montant devrait être d'environ 500 millions de francs et pour l'année en cours, de plusieurs centaines de millions. "Nous sommes heureux que tout soit revenu à la normale et que nous payions à nouveau des impôts", conclut le patron d'UBS Suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS