Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

UBS révise ses prévisions de croissance pour la Suisse. Le numéro un bancaire helvétique table désormais sur une hausse de 1% du produit intérieur brut (PIB) cette année, contre 0,5% jusqu'à présent.

La grande banque se montre aussi plus optimiste pour l'an prochain, prévoyant une croissance de 1,4%, contre 1,1% auparavant. Cette révision intervient suite à une évolution du PIB meilleure qu'attendu au deuxième trimestre et un affaiblissement du franc, écrit UBS vendredi dans un communiqué.

Entre avril et juin, le PIB a progressé de 0,2%, alors que les économistes s'attendaient à un repli, comme au premier trimestre. La devise helvétique évolue de son côté à un cours de 1,08 franc pour un euro.

Parmi les facteurs de croissance, l'économie helvétique peut compter sur la consommation privée, selon UBS. Celle-ci profite de la baisse des prix du pétrole et des prix à la consommation. Elle pourrait cependant être freinée par une hausse du taux de chômage, ainsi qu'une augmentation plus faible des salaires.

ATS