Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dans les douze prochains mois, le franc devrait légèrement se dévaloriser par rapport à la monnaie unique européenne, selon UBS. Les économistes du numéro un bancaire helvétique estiment que le milieu de la fourchette de fluctuation devrait se situer autour de 1,05 franc.

L'abandon par la Banque nationale suisse (BNS) du taux plancher de 1,20 franc pour un euro devrait nettement freiner l'économie suisse, indique par ailleurs UBS vendredi dans un communiqué. Comme précédemment annoncé, la grande banque table sur une croissance du produit intérieur brut (PIB) pour l'année en cours de 0,5%, contre 1,8% précédemment.

Plusieurs secteurs touchés

Pour l'année en cours, les analystes du numéro un bancaire helvétique attendent une contribution négative à la croissance des exportations nettes. L'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux, ainsi que le tourisme devraient être particulièrement touchés par le renforcement du franc.

Les économistes d'UBS n'excluent pas la possibilité d'une contraction de l'économie pendant deux trimestres d'affilée, soit une récession technique. Pour 2016, ils confirment leurs prévisions d'une croissance de 1,1%, contre 1,7% précédemment.

La grande banque estime par ailleurs que tant que la monnaie helvétique restera nettement surévaluée, la BNS maintiendra ses taux négatifs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS