Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les délégués de l'Union démocratique fédérale (UDF) réunis samedi à Aarau ont approuvé l'initiative "Accords internationaux: la parole au peuple!" ainsi que celle sur l'épargne-logement, soumises au vote le 17 juin. Ils rejettent en revanche les réseaux de soins.

L'initiative de l'Action pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN) a été acceptée par 64 voix contre 6 et 3 abstentions. Pour l'UDF, elle permet au peuple suisse de remplir son rôle de souverain, indique un communiqué du parti.

Celle sur l'épargne-logement a également été acceptée, par 42 voix contre 19 et 13 abstentions. Elle profiterait non seulement aux familles avec enfants et à la classe moyenne, mais aussi à l'économie en général. Quant au fisc, il serait gagnant à long terme, selon l'UDF.

Quant à la modification de la loi fédérale sur l'assurance-maladie, les délégués l'ont jugée superflue parce que les réseaux de soins existent déjà et qu'ils se trouvent dans une saine concurrence avec les autres modèles. La décision a été prise par 33 voix contre 16 et 19 abstentions.

ATS