Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les ministres européens étaient réunis vendredi à Bruxelles avec l'intention affichée de tailler dans les dépenses du budget commun pour 2013. Mais les négociations ont été suspendues en fin d'après-midi.

Les négociations entre les Etats et le Parlement européen sur le budget de l'UE ont échoué, a annoncé le chef de la délégation du Parlement européen, Alain Lamassoure. Le Conseil des ministres "n'était pas en mesure de négocier. Alors les négociations ont été supendues", a-t-il expliqué.

Les Etats ont donné une heure au commissaire en charge du Budget, Janusz Lewandowski, pour leur soumettre "une proposition de compromis créative et consensuelle", a indiqué son porte-parole.

Dès vendredi matin, la présidence chypriote de l'UE avait prédit une "longue nuit" de négociations. "Nous devons impérativement trouver un accord sur le budget 2013 avant mardi", avait expliqué le secrétaire d'Etat chypriote aux Affaires européennes, Andreas Mavroyanis.

Les Pays-Bas inflexibles

Sa médiation ne sera pas facile. "Il ne faut pas s'attendre à une quelconque flexibilité de ma part", a affirmé le nouveau ministre néerlandais des Finances, Jeroen Dijsselbloem. "Nous avons pris des mesures drastiques aux Pays-Bas, nous ne pouvons pas accepter que le budget européen augmente. La Commission doit décider de ses priorités et couper là où c'est nécessaire", a-t-il dit.

Avant même d'aborder le budget 2013, la réunion a commencé par l'examen d'une demande de contributions pour combler un trou de 8,9 milliards d'euros manquants dans celui de cette année, qui a mis à sec les caisses de plusieurs programmes, dont les bourses étudiantes Erasmus.

Bourses Erasmus menacées

Le budget 2013 est le dernier de la période 2007-2013, et l'exercice de coupes est en droite ligne avec les positions affichés par les sept gouvernements sur le budget 2014-2020. "Un échec risque d'empoisonner les négociations sur le budget pluriannuel" lors du sommet européen extraordinaire des 22 et 23 novembre, a reconnu vendredi matin M. Mavroyanis.

Une des conséquence pourrait être la réduction des fonds alloués à certains programmes européens comme les bourses Erasmus, la recherche, les aides à la formation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS