Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les actes de violence perpétrés jeudi dernier à Lyon par des supporters de l'OL et de Besiktas ont eu de lourdes conséquences pour les deux clubs.

L'instance disciplinaire de l'UEFA a infligé mercredi à Lyon et Besiktas une suspension de la prochaine compétition européenne pour laquelle ils se qualifieraient, assortie d'un sursis de deux saisons.

Cette sanction fait suite aux graves incidents qui s'étaient produits jeudi dernier en quarts de finale aller de l'Europa League.

Un incident qui surviendrait lors des deux prochaines compétitions européennes de Lyon et Beskitas enclencherait la sanction.

La commission de discipline, qui a reconnu les supporters des deux clubs "responsables" des violences survenues lors de la rencontre, a également condamné l'OL et Besiktas à une amende de 100 000 euros.

Des procédures disciplinaires avaient été ouvertes vendredi par l'UEFA après les violences dans les tribunes et l'envahissement du terrain lyonnais par des spectateurs lors du match remporté par Lyon 2-1.

L'OL, qui peut faire appel de cette décision, est tenu responsable d'une "organisation insuffisante" concernant la "séparation" des fans turcs et lyonnais. Il est également reproché au club français l'envahissement de la pelouse par des supporters "après le deuxième but de l'Olympique Lyonnais". Besiktas est sanctionné de son côté notamment pour des "jets de projectiles" par ses supporters et des "troubles" dans le public.

Le match retour est programmé jeudi à 21h05 à Istanbul et il est prévu qu'aucun supporter lyonnais ne puisse y assister.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS