Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kiev - L'accord controversé sur le maintien jusqu'en 2042 de la flotte russe en Crimée a été ratifié par les Parlements ukrainien et russe. Le vote a été émaillé d'incidents à Kiev sous la pression des opposants au texte, inquiets pour la souveraineté du pays.
Des accrochages entre députés et des lancers de fumigènes ont eu lieu dans l'enceinte de la Rada, le Parlement ukrainien. Le président du Parlement Volodymyr Litvine, cible de jets d'oeufs, a été contraint de poursuivre la séance en s'abritant sous de grands parapluies noirs.
Aux alentours du Parlement, plusieurs milliers d'opposants pro-occidentaux s'étaient rassemblés dans une atmosphère tendue. Ils scandaient "honte!", "mort aux traîtres", "la Crimée est à nous" ou encore "La flotte de Moscou, dehors!"
L'accord a obtenu l'aval de 236 des élus de la Rada, soit dix voix de plus que le minimum requis.
A Moscou en revanche, la ratification a été votée dans le calme par la Douma (chambre basse du Parlement) par 410 voix pour et aucune contre. Le texte doit être examiné dès mercredi par le Conseil de la Fédération (chambre haute).
Cet accord, qui prévoit en échange un rabais de 30 % sur les prix du gaz russe importé par l'Ukraine, devrait être une véritable bouffée d'oxygène pour ce pays mis quasi à genoux par la crise économique, ont estimé les analystes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS