Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le défilé, qui a débuté vers 10H00, a démarré avec l'hymne ukrainien.

KEYSTONE/EPA/ROMAN PILIPEY

(sda-ats)

L'Ukraine célébrait mercredi les 25 ans de son indépendance avec une grand défilé militaire à Kiev. Il a lieu alors que le pays est toujours en proie à un conflit armé meurtrier avec des séparatistes prorusses dans l'Est.

Des milliers d'Ukrainiens, la plupart portant une "vyshyvanka", une chemise brodée traditionnelle, ont rallié le centre-ville dans la matinée pour assister à ce défilé, durant lequel, contrairement à l'année dernière, des armes lourdes vont être exhibées.

De nombreux spectateurs brandissaient le drapeau bleu et jaune de l'Ukraine le long de l'avenue principale de Kiev et jusqu'à la place de l'Indépendance, plus connue sous le nom de Maïdan, symbole de la contestation proeuropéenne qui avait débouché sur la chute du régime prorusse de l'ex-président Viktor Ianoukovitch en février 2014.

Le défilé, qui a débuté vers 10H00, a démarré avec l'hymne ukrainien. Environ 4000 personnes, dont des soldats, des membres de la Garde nationale (subordonnée au ministère de l'Intérieur), de la police et des gardes-frontières, vont y participer.

Selon les médias locaux, des membres des forces spéciales et des réservistes doivent également défiler pour la première fois. Environ 200 équipements militaires, parmi lesquels des chars et des blindés, vont être exhibés.

"Marche des invaincus"

Après la parade militaire, une "Marche des invaincus" est prévue sur l'avenue principale de Kiev. Des volontaires impliqués dans le conflit dans l'est de l'Ukraine, des médecins, des combattants ayant été démobilisés ou encore des proches des victimes doivent y participer.

L'Ukraine est en proie depuis deux ans à un conflit opposant ses forces armées à des séparatistes prorusses qui sont, selon Kiev et les Occidentaux, sont soutenus militairement par la Russie, ce que Moscou dément.

Ce conflit a fait plus de 9500 morts depuis son déclenchement en avril 2014. Malgré l'instauration de plusieurs trêves, des affrontements meurtriers ont régulièrement lieu le long de la ligne de front.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS