Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kiev - Plus d'un millier de cormorans et goélands retrouvés morts sur une île de la mer d'Azov, dans le sud-est de l'Ukraine, ont été tués par l'aspergillose, une mycose fréquente chez les oiseaux, ont indiqué mardi les services vétérinaires. La présence de la grippe H1N1 a été exclue.
"Selon les résultats préliminaires des analyses, il s'agit de l'aspergillose", une affection atteignant surtout les poumons, a précisé Valentina Toulova, chef de l'antenne régionale des services vétérinaires à Zaporijia.
"La présence du virus HIN1 est exclue à 100%", a-t-elle précisé, alors qu'une épidémie de la grippe de ce type avait provoqué une panique en Ukraine fin 2009.
L'aggravation de l'état des oiseaux atteints de mycose, suivie de leur mort, pourrait être due à une tempête qui faisait rage pendant deux semaines autour de l'île, empêchant les volatiles de se nourrir et provoquant leur affaiblissement, a estimé Mme Toulova.
Le ministère des Situations d'urgence avait annoncé samedi la découverte de plus d'un millier de cormorans et goélands sur l'île Veliki Dzendzyk. Un écologiste ukrainien avait alors indiqué que les morts soudaines et simultanées d'oiseaux étaient généralement dues à un agent extérieur et non à une maladie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS