Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des chars ukrainiens dans la localité d'Avdiivka, près de Donetsk. L'accord de paix signé en février 2015 à Minsk prévoyait déjà un retrait rapide des armes lourdes de part et d'autre de la ligne de front (image symbolique).

KEYSTONE/AP/EVGENIY MALOLETKA

(sda-ats)

Les belligérants impliqués dans le conflit dans l'est de l'Ukraine ont accepté de retirer leurs armes lourdes de la ligne de front conformément aux accords de paix de Minsk, a annoncé le médiateur de l'OSCE. Ce retrait devra avoir été effectué avant le 20 février.

L'Ukraine, la Russie et les rebelles ont pris cet engagement à l'issue de nouvelles négociations menées à Minsk, ont indiqué des médias russes et bélarusses, citant Martin Sajdik, le représentant de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) au sein du groupe de contact sur l'Ukraine.

Le conflit dans l'est de l'Ukraine entre rebelles prorusses et troupes ukrainiennes a débuté en avril 2014 et fait près de 10'000 morts.

Pour tenter d'y mettre fin, un accord de paix avait été signé à Minsk en février 2015. Il appelait notamment à un "cessez-le-feu immédiat et total" et au retrait rapide des armes lourdes de part et d'autre de la ligne de front.

Le document a permis l'instauration de plusieurs cessez-le-feu, mais les regains de violence sont fréquents sur plusieurs portions de la ligne de front où les belligérants ont notamment recours aux armes lourdes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS