Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le blocage s'est poursuivi dimanche à l'UMP, le principal parti d'opposition en France. L'ex-premier ministre François Fillon a renouvelé son exigence d'un nouveau vote "dans les plus brefs délais". Le président élu mais contesté Jean-François Copé a lui proposé de le faire en 2014.

M. Fillon a dit dans un communiqué "se féliciter du consensus autour du principe d'un nouveau vote et de la nécessité de redonner la parole aux adhérents de l'UMP pour sortir notre mouvement de l'impasse".

"Ce nouveau vote doit avoir lieu dans les plus brefs délais et dans des conditions d'organisation impartiales, équitables et transparentes pour tourner rapidement cette triste page", a précisé M. Fillon.

Deux votes proposés

"Mes équipes sont prêtes dès demain lundi à se réunir avec celles de Jean-François Copé pour réfléchir ensemble à ces modalités", avait-il déclaré plus tôt dans la journée en clôture des entretiens de l'Abbaye de Royaumont.

M. Copé a proposé aux militants un référendum interne à l'UMP en janvier 2013 pour demander aux militants s'ils souhaitent une réforme des statuts et revoter pour leur président après les municipales de 2014.

Copé prêt à "continuer"

Président proclamé et contesté de l'UMP après le scrutin contesté du 18 novembre, M. Copé s'est dit, avant l'annonce du refus des supporter de M. Fillon, prêt à "continuer" à la tête du principal parti de droite si l'ancien premier ministre repoussait ses propositions.

Jean-François Copé, qui revendique une courte victoire lors du vote des militants le 18 novembre, et François Fillon, qui la juge entachée d'irrégularités, se déchirent depuis quinze jours, malgré la médiation de l'ancien président français Nicolas Sarkozy.

L'ex-premier ministre a annoncé la création d'un nouveau groupe parlementaire à l'assemblée s'il n'a pas satisfaction.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS