Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pékin - La Chine a décidé d'imposer un âge limite aux alpinistes voulant gravir l'Everest au Tibet. Cette décision intervient après la récente ascension controversée d'un Américain de 13 ans, le plus jeune de l'histoire.
Cet âge limite devrait entrer en vigueur en septembre, au moment de la reprise de la saison des ascensions, a déclaré un responsable de l'association d'alpinisme Chine-Tibet, précisant qu'il serait institué "pour la sécurité des alpinistes".
Ce responsable s'est refusé à détailler la nouvelle règle. Selon des organisateurs d'expédition au Népal voisin, la Chine a l'intention de n'autoriser l'ascension du plus haut sommet du monde qu'aux personnes âgées de 18 à 60 ans, sauf circonstances exceptionnelles.
L'Everest, dans la chaîne himalayenne, se situe à la fois en Chine et au Népal, un pays où les autorités interdisent déjà aux moins de 16 ans de partir à l'assaut du Toit du monde, qui culmine à 8848 m.
La Chine n'avait jusqu'à présent imposé aucune restriction. Fin mai, un adolescent de 13 ans, Jordan Romero, a gravi avec succès le sommet, battant le précédent record détenu par un Népalais de 16 ans. Son exploit a suscité des critiques de professionnels, qui ont dénoncé l'irresponsabilité du jeune Américain et de sa famille qui l'accompagnait.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS