Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Un éléphant blanc, animal très rare qui nourrit de nombreuses superstitions, a été capturé jeudi en Birmanie. Le régime militaire birman a salué cette prise, y voyant, à moins de deux mois d'élections controversées, le signe d'une "transition démocratique" réussie.
L'animal, qui est en réalité rose-marron, a toujours été chéri en Birmanie, à majorité bouddhiste. Ses rares apparitions sont considérées comme le signe, notamment, de changements politiques importants.
Le généralissime Than Shwe, chef de la junte, est régulièrement décrit par ses détracteurs et certains analystes comme étant sous forte influence de l'astrologie.
La junte, au pouvoir depuis 1962, a fixé au 7 novembre des élections législatives, les premières depuis celles remportées haut la main en 1990 par la Ligue nationale pour la démocratie de l'opposante Aung San Suu Kyi, toujours assignée à résidence.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS