Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'eau a commencé à s'infiltrer dans le glacier Perito Moreno.

KEYSTONE/AP/FRANCISCO MUNOZ

(sda-ats)

La rupture d'une arche de glace du gigantesque glacier argentin Perito Moreno, en Patagonie, a commencé samedi, un phénomène naturel qui attire des milliers de touristes. Elle devrait durer de deux à trois jours jusqu'à son apogée.

L'eau a commencé à s'infiltrer dans le glacier samedi à 08h40 (12h40 en Suisse), a indiqué le parc national Los Glaciares, en Patagonie, situé à 2000 km au sud-ouest de de Buenos Aires.

Tout au long de la journée, ce phénomène "est devenu plus manifeste et volumineux", selon la même source. L'eau érode le glacier et le processus prend fin lorsque l'arche ou le pont de glace s'effondre.

Glacier pas en recul

Le moment de la rupture "est toujours spectaculaire. Ce qui arrive, c'est que, cette fois-ci, plus d'eau s'est accumulée qu'au cours des trois ou quatre dernières ruptures", a expliqué à la chaîne d'information TN Luciano Bernacchi, directeur du Glaciarium, un musée situé à proximité du parc national des glaciers.

Selon cet expert, il s'agit d'un phénomène naturel pour ce type de glacier, c'est-à-dire qu'il maintient en moyenne ses dimensions, contrairement à d'autres qui rétrécissent.

L'effondrement du glacier Perito Moreno, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, attire habituellement des milliers de visiteurs bien qu'il se produise en mars, c'est-à-dire à la fin de l'été et au début de l'automne austral. Ce phénomène se produit tous les deux à quatre ans depuis 2004.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS