Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un étudiant arrêté après avoir menacé l'université de Chicago

Un étudiant noir américain a été arrêté lundi après avoir menacé sur Internet de tuer seize blancs à l'université de Chicago pour venger la mort d'un adolescent noir abattu de seize balles par un policier. L'homme de 21 ans a été placé en garde à vue.

Selon des documents de justice, il a reconnu auprès du FBI, venu l'arrêter lundi matin à son domicile de Chicago, dans l'Illinois, avoir posté des menaces sur Internet. Il a expliqué les avoir effacées peu après, mais un internaute avait déjà fait une capture d'écran qu'il a transmise à la police fédérale dimanche.

Le jeune homme noir, étudiant à l'University of Illinois Chicago, avait écrit qu'il allait "exécuter" seize étudiants ou membres du personnel blancs avec un fusil d'assaut et deux armes de poing.

Selon le quotidien Chicago Tribune, cette action visait à venger la mort l'an dernier de Laquan McDonald, un adolescent noir abattu de seize balles par un policier blanc.

Diables blancs

"Je vais ensuite mourir en tuant autant de policiers blancs que possible. Ce n'est pas une blague", disait le message. "Je vais faire ma part pour débarrasser le monde des diables blancs. J'attends que vous fassiez de même".

Prévenue par le FBI, la direction de l'université avait demandé aux étudiants et aux employés de ne pas venir lundi sur le campus, à l'exception du personnel médical. Les cours reprendront finalement mardi. Le suspect risque jusqu'à cinq ans de prison.

Les autorités de Chicago ont rendu public mardi une vidéo montrant la mort de Laquan McDonald, décédé à 17 ans en octobre 2014 en recevant seize balles. Le policier, qui a tiré, a été inculpé de meurtre avec préméditation.

Chicago est l'une des villes les plus violentes des Etats-Unis et les fusillades y sont fréquentes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.