Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'engin ultra-léger, baptisé "Flyer" consiste en une plateforme semblable à une toile d'araignée, surmontant deux flotteurs. Il est propulsé par huit rotors, décolle et atterrit verticalement comme un hélicoptère.

Keystone/Kitty Hawk Corporation/Davis Elen

(sda-ats)

Le "Flyer" sera-t-il la voiture du futur? Une startup de la Silicon Valley a publié lundi une vidéo dévoilant le prototype de cet engin volant qu'elle compte commercialiser d'ici la fin de l'année.

"Notre mission est faire du rêve du vol individuel une réalité. Nous pensons que lorsque tout le monde aura accès au vol personnel, un monde nouveau et sans limites s'ouvrira", a indiqué sur son site internet la société Kitty Hawk, qui bénéficierait du soutien du cofondateur de Google Larry Page.

L'entreprise, installée à Mountain View (Californie) où se trouve également le siège du géant d'internet, prévoit de vendre son "Flyer" d'ici la fin de l'année.

Pour l'heure, il n'est conçu que pour se déplacer au-dessus de l'eau douce. La vidéo montre plusieurs vols réalisés au-dessus d'un lac, l'appareil virevoltant quelques mètres dans les airs.

L'engin ultra-léger consiste en une plateforme semblable à une toile d'araignée, surmontant deux flotteurs, dont le pilote est accroupi à califourchon sur la partie centrale. Il est propulsé par huit rotors, décolle et atterrit verticalement comme un hélicoptère.

Le "Flyer" commercialisé aura un design différent du prototype, a précisé Kitty Hawk.

Pas très disert

Selon l'entreprise, il pèse une centaine de kilos, se déplace à environ 40 km/h et ne nécessite pas de licence de pilotage, seulement deux heures de formation. Son prix ne sera divulgué qu'au moment de la commercialisation.

Le site internet n'est pas très disert sur l'entreprise mais plusieurs médias ont indiqué ces derniers mois que Larry Page y avait investi plusieurs millions de dollars.

Son président Sebastian Thrun, professeur d'informatique à l'université de Stanford qui a été considéré comme le père de la voiture autonome de Google, a tweeté: "Changer l'avenir du transport individuel. Rejoignez-nous sur @kittyhawkcorp pour avoir des informations sur le prototype #the Flyer".

L'entreprise a annoncé qu'elle offrait une "adhésion" de trois ans pour 100 dollars afin de figurer sur une liste d'attente et de bénéficier d'une réduction sur le prix de vente. Plusieurs firmes, y compris le constructeur aéronautique européen Airbus, cherchent à développer des engins volants similaires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS