Toute l'actu en bref

Fribourg Olympic a pris définitivement le large en tête du tour intermédiaire de LNA. Les hommes de Petar Aleksic ont dominé leur dauphin Monthey 81-63 lors de la 1re journée.

Les Fribourgeois comptent désormais 8 longueurs d'avance sur les Chablaisiens, qui ont été rejoints au classement par Lugano. Avec encore quatre matches à jouer dans cette phase intermédiaire, Olympic est pratiquement déjà assuré de bénéficier de l'avantage du terrain tout au long des play-off.

Battu dans les quatre premiers duels livrés cette saison face à Monthey, Fribourg a logiquement mis fin à cette série face à une équipe qui n'a gagné qu'un seul de ses six derniers matches de championnat. Les retours conjugués de Jordan Heath et Brandon Young dans le camp montheysan n'ont pas suffi à stopper la machine fribourgeoise, qui en est désormais à dix victoires de suite en LNA. Menés 26-16 après 10' de jeu, les Valaisans ont lâché prise dans un deuxième quart perdu 20-8. A 46-24 à la mi-temps, la messe était dite.

Vainqueur 85-76 face aux Lions de Genève, Lugano est pour sa part revenu de loin avant de pouvoir fêter son cinquième succès d'affilée. Les Tigers, qui accusaient un retard de 19 unités à la 11e minute (12-31), ont pris pour la première fois l'avantage à l'entame de la deuxième mi-temps. Dominateurs sous les panneaux (42 rebonds à 31), Jules Aw (18 points, 8 prises) et ses équipiers ont mis fin aux espoirs genevois dans le "money time": un partiel de 14-2 leur permettait de faire passer le score de 65-62 (34e) à 79-64 (37e).

Vainqueur de ses trois matches précédents, Union Neuchâtel a subi un coup d'arrêt surprenant en s'inclinant 69-76 dans sa salle de la Riveraine face à des Starwings qui restaient pourtant sur cinq défaites. L'absence de Juwann James (blessure à l'épaule droite) n'explique pas tout du côté de Neuchâtel, qui s'est effondré en fin de première mi-temps pour se retrouver mené 26-41 à la pause après avoir encaissé un 0-11 fatal. Menés de 24 points (35-59) à la 29e, les hommes de Manu Schmitt ont réagi bien trop tard face à une équipe emmenée par un excellent Chris Jones (24 points, 7 assists, 6 rebonds, 4 interceptions).

ATS

 Toute l'actu en bref