Toute l'actu en bref

Fribourg Olympic bénéficiera de l'avantage du terrain tout au long des play-off. Le champion en titre est assuré de terminer en tête de la phase intermédiaire à trois journées de la fin.

Les hommes de Petar Aleksic ont cueilli dimanche leur 11e succès d'affilée en LNA en allant s'imposer 64-72 au Pommier face aux Lions de Genève. Ils conservent huit longueurs d'avance sur leurs dauphins Monthey et Lugano, qui ont également connu la victoire dimanche. Les Chablaisiens ont battu les Starwings 76-79 en terre rhénane, alors que les Tigers ont écrasé Union Neuchâtel 82-57.

Les Lions de Genève ont, comme vendredi à Lugano, lâché prise dans le "money time" dimanche, alors qu'ils n'étaient menés que d'un point à 2'02'' de la fin (60-61). Kelvin Parker (à 2 points) puis Roberto Kovac (à deux reprises à 3 points) manquaient le coche lors des trois possessions de balle genevoises qui suivaient, alors que les Fribourgeois assuraient le coup dans le même temps sur la ligne des lancers-francs.

Monthey a souffert pour s'imposer face aux Starwings de l'intenable Chris Jones (35 points), alors qu'il comptait 19 points d'avance après 29'09'' (45-64). Mais le vainqueur de la Coupe de la Ligue encaissait alors un partiel de 19-3, laissant les Bâlois revenir à trois longueurs six minutes plus tard (64-67). Les hommes de Niksa Bavcevic tenaient tout de même le choc jusqu'au bout, malgré les sorties pour 5 fautes de Mikael Maruotto (21 points) et de Jonathan Dubas (12 points).

Malmené à domicile par les Starwings vendredi, Union Neuchâtel a subi une nouvelle déroute deux jours plus tard. Emmené par Tristan Carey (29 points), Lugano a fait la différence dans le deuxième quart-temps: de 25-20 après 13' de jeu, le score passait à 51-27 à la mi-temps grâce à deux partiels de 12-0 et de 7-0 infligés à une formation neuchâteloise toujours privée de Juwann James (blessé).

ATS

 Toute l'actu en bref