Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Novak Djokovic a cueilli son 29e succès d'affilée en Grand Chelem lundi à Wimbledon. Le no 1 mondial a dominé l'invité britannique James Ward (ATP 177) 6-0 7-6 (7/3) 6-4 en 2h02' au 1er tour.

Programmé comme le veut la tradition en ouverture sur le mythique Centre Court londonien en sa qualité de tenant du titre, Novak Djokovic n'a pas sorti le grand jeu pour son premier match depuis son historique premier sacre à Roland-Garros le 5 juin. Mais il n'en avait pas besoin face à un joueur qui n'a gagné que trois rencontres dans un tableau final de Grand Chelem, toutes à Wimbledon...

Le Serbe a ainsi remporté les neuf premiers jeux du match sans se montrer particulièrement convaincant. Il a ensuite connu une légère baisse de régime dont son adversaire, qui a été ovationné lorsqu'il a inscrit son premier jeu pour recoller à 1-3 dans le deuxième set, a parfaitement profité. James Ward est ainsi revenu à 3-3 et s'est même procuré trois balles de break à 5-5. Novak Djokovic a cependant su serrer sa garde à cet instant, dominant nettement le tie-break avant de signer le seul break de la troisième manche dès le troisième jeu.

Novak Djokovic, qui entame pour la sixième année consécutive Wimbledon sans avoir joué de tournoi de préparation sur herbe, ne devrait pas non plus rencontrer de difficulté majeure au 2e tour. En quête d'un cinquième titre consécutif en Grand Chelem, Nole se mesurera pour la première fois au gaucher français Adrian Mannarino (ATP 55), qui avait atteint les 8es de finale à Wimbledon en 2013 en profitant d'un tableau pour le moins favorable.

ATS