Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au moins 62 personnes sont mortes dans l'incendie de leur autocar entré en collision avec un camion-citerne dimanche matin dans le sud du Pakistan, selon une source hospitalière. L'accident a eu lieu dans la banlieue de la grande ville portuaire de Karachi.

Les autorités devront effectuer des analyses ADN pour identifier les victimes, dont les corps ont été complètement carbonisés. Le docteur Semi Jamali, de l'hôpital Jinnah à Karachi, a précisé que quatre passagers légèrement blessés avaient été autorisés à sortir.

L'autocar surchargé, qui transportait plus de 60 passagers, venait de quitter Karachi pour rejoindre la ville de Shikarpur, 370 kilomètres plus au nord. Le camion-citerne circulait à contresens sur cette portion de route mal entretenue, selon les premiers éléments de l'enquête.

Il transportait du pétrole, et une bouteille de gaz naturel se trouvait dans le bus, a indiqué Talib Husain, proche de l'une des victimes. L'autocar a percuté le camion-citerne qui roulait à vive allure, selon un responsable de la police locale, Rao Muhammad Anwaar et aussitôt pris feu.

"Nous sommes en train de déterminer si le chauffeur du camion-citerne est le seul fautif ou si le conducteur du bus a également fait preuve de négligence", a-t-il ajouté.

Le Pakistan détient un record d'accidents mortels de la circulation, dus aux routes dégradées, au mauvais état des véhicules et aux chauffards. En novembre, une collision frontale entre un autocar et un camion a fait au moins 57 morts, dont 18 enfants, près de la ville de Khairpur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS