Toute l'actu en bref

Le pape s'était rendu à Philadelphie en 2015 dans le cadre d'un rassemblement mondial des familles (archives).

KEYSTONE/AP/PABLO MARTINEZ MONSIVAIS

(sda-ats)

Un adolescent américain a plaidé coupable lundi d'avoir fomenté au nom de l'EI l'assassinat du pape François lors de sa visite aux Etats-Unis en 2015. L'accusé avait cherché à recruter un tireur embusqué pour abattre le souverain pontife.

Le jeune de 17 ans, originaire du New Jersey, voulait également déclencher des explosifs lors de la messe du pape à Philadelphie, le 27 septembre 2015, qui clôturait un rassemblement mondial des familles, selon le département américain de la justice.

Recrutant sans le savoir un agent sous couverture du FBI, il avait été arrêté 12 jours avant la date prévue pour ces attentats. Il a plaidé coupable de tentative de soutien matériel à une organisation "terroriste". Il risque jusqu'à 15 ans de prison.

L'accusé a tenté de mener ces attentats en soutien de l'Etat islamique (EI). Il a aussi indiqué avoir utilisé le nom d'Ahmad Shakoor. Le département de la justice n'a pas donné d'autres détails sur la manière dont il s'est intéressé à l'EI et comment il communiquait avec eux.

ATS

 Toute l'actu en bref