Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un entrepreneur qui réclamait 50% des parts du premier réseau social au monde Facebook, a été arrêté vendredi à New York par les autorités américaines. Il est accusé de fraude à l'encontre du PDG et fondateur du site Mark Zuckerberg, a annoncé le ministère public.

L'homme de 39 ans encourt jusqu'à 20 ans de prison pour chacune des charges retenues contre lui, soit fraude postale et électronique, selon le bureau du procureur.

En avril 2011, il avait déposé plainte devant les tribunaux de l'Etat de New York pour réclamer ce que M. Zuckerberg, avec qui il entretenait des relations de travail, lui avait dit-il "promis".

"The face book"

Selon lui, le 28 avril 2003, soit près d'un an avant le lancement de Facebook, Mark Zuckerberg avait signé un contrat d'après lequel il se faisait rémunérer mille dollars en échange du développement, avant le 1er janvier 2004, d'un site Internet dont le titre aurait été "The face book". Il aurait détenu 50% des parts, le reste devant revenir à l'accusateur.

Pour appuyer sa demande, il avait présenté un contrat de deux pages signés de la main des deux hommes et dans lequel Mark Zuckerberg acceptait de lui céder la moitié des recettes du développement du site.

Les autorités américaines ont toutefois découvert qu'une partie du contrat ainsi que de prétendus courriels avec le jeune fondateur du réseau social avaient été falsifiés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS