Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En pleine tempête de neige, un avion s'est posé violemment à l'aéroport d'Halifax, au Canada, aux premières heures dimanche. L'Airbus A320 a brisé son train d'atterrissage avant de glisser et de sortir de la piste, faisant 23 blessés sur les 138 personnes à bord.

L'appareil effectuant un vol intérieur en provenance de Toronto (Ontario, centre) avec 133 passagers et 5 membres d'équipage à bord "est sorti de piste lors de son atterrissage à Halifax", a indiqué la compagnie Air Canada.

La violence du choc a été telle que des passagers, encore sous le choc, ont plutôt parlé de l'écrasement de l'appareil sur la piste. L'avion "a heurté la piste, puis il a rebondi" avant ensuite de glisser, a déclaré l'un d'eux sur les télévisions.

Les images de l'appareil diffusées par le Bureau de la sécurité du transport (BST), dont les experts sont chargés de l'enquête, montrent un avion reposant sur la carlingue, un moteur arraché à une trentaine de mètres de l'avion dont le train d'atterrissage est brisé et les ailes sérieusement endommagées.

Une heure dans la neige

Après avoir débarqué de l'avion accidenté, la plupart des passagers ont dû patienter dans la neige sur le tarmac, et les blessés ont attendu dans les véhicules des pompiers.

"Il y avait plusieurs personnes, en sang. Tout le monde a pu sortir, mais le pire était qu'ils nous ont laissé dehors pendant une heure dans la neige" qui tombait dru, a expliqué Lianne Clark à la chaîne de télévision canadienne CBC. Dans la neige, quelques personnes se sont mises à courir "parce que le carburant fuyait et nous avions peur", a poursuivi Mme Clark.

Enquête ouverte

Par ailleurs, l'aéroport d'Halifax était touché par une panne d'électricité au moment de l'accident, mais le porte-parole de l'aéroport n'a pas précisé s'il y avait un lien entre la panne et la sortie de piste de l'avion. L'aéroport a fonctionné avec des générateurs de secours et les pistes d'atterrissage ont pu rester éclairées.

Le porte-parole a indiqué que le Bureau de la sécurité des transports du Canada allait ouvrir une enquête sur les causes de l'accident.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS