Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

42% des 501 personnes interrogées dans l'enquête de l'institut Emnid sont favorables à ce qu'Angela Merkel, arrivée au pouvoir en 2005, accomplisse encore un mandat.

KEYSTONE/EPA/FILIP SINGER

(sda-ats)

La cote de popularité de la chancelière allemande Angela Merkel est en baisse. 50% des personnes interrogées se disent opposées à ce qu'elle effectue un quatrième mandat après les élections législatives prévues en septembre 2017.

En revanche, 42% des 501 personnes interrogées dans cette enquête de l'institut Emnid, que publie dimanche le Bild am Sonntag, sont favorables à ce qu'Angela Merkel, arrivée au pouvoir en 2005, accomplisse encore un mandat.

En novembre, la fois précédente où Bild avait commandé un enquête sur ce sujet, 45% se disaient favorables à un nouveau mandat de Merkel, et 48% contre.

Interrogée quant à ses projets pour les prochaines législatives, Angela Merkel a déclaré dans une interview publiée mardi par plusieurs journaux régionaux: "Je m'exprimerai à ce sujet le moment venu. Je m'en tiens à cela".

Série d'attaques

La série d'attaques meurtrières qu'a connues l'Allemagne en juillet, dont deux ont été revendiquées par le groupe djihadiste Etat islamique, a focalisé l'attention de l'opinion publique sur la politique d'accueil de la chancelière. Cette dernière a autorisé l'entrée sur le sol allemand, l'an dernier, d'environ un million de réfugiés venus essentiellement du Moyen-Orient et d'Afrique.

Selon le directeur de l'Office fédéral des migrations et des réfugiés (BAMF), Frank-Jürgen Weise, 300'000 réfugiés, au maximum, devraient arriver en Allemagne cette année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS