Un alpiniste de 31 ans est décédé jeudi matin dans l'ascension du Säntis (AR), victime d'une chute de pierres. Le malheureux a été frappé à la tête, a indiqué la police d'Appenzell Rhodes-Extérieures.

Alertés par les deux autres membres de l'équipe restés indemnes, les sauveteurs n'ont pu que constater le décès du jeune trentenaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.