Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Trois alpinistes, dont un Suisse, sont portés disparus depuis vendredi dans le nord du Pakistan. Ils s'étaient lancés dans l'ascension du Gasherbrum I, le onzième plus haut sommet du monde. Mais les conditions météo étaient mauvaises, avec un froid extrême et un fort vent.

L'alpiniste argovien de 30 ans et ses compagnons autrichien et pakistanais ont été vus pour la dernière fois vendredi à près de 200 mètres du sommet, qui culmine à 8068 mètres, indique le site internet du Suisse. Depuis lors, on n'a plus eu de contact avec eux. Un avion de recherche a dû être annulé dimanche et aucun hélicoptère n'a pu décoller lundi, à cause du mauvais temps.

Les trois hommes, qui voulaient être les premiers à atteindre le sommet du Gasherbrum I en hiver, sont bien équipés. Comme ils avaient prévus de redescendre de l'autre côté de la montagne, ils avaient emporté suffisamment de matériel et de nourriture, ainsi que leur tente, souligne le site. D'autres équipes ont laissé du matériel et des tentes sur place.

Selon le site internet, la perte de contact peut aussi s'expliquer par d'autres facteurs, comme la tempête solaire de la semaine passée ou le froid, qui pourraient avoir perturbé les communications par téléphone satellitaire ou endommagé les batteries des appareils.

ATS