Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Américain se présentait auprès du DIA et du FBI comme un agent double qui devait agir en fin de compte pour les Etats-Unis. Mais les enquêteurs ont découvert qu'il avait des rencontres régulières avec des agents du renseignement chinois dont il ne faisait pas état (image symbolique).

KEYSTONE/EPA/ROMAN PILIPEY

(sda-ats)

Un responsable de l'agence américaine de renseignement militaire, la DIA, a été inculpé lundi pour avoir vendu des secrets à la Chine. Il aurait empoché au moins 800'000 dollars contre ces informations.

Ron Rockwell Hansen, 58 ans, a été arrêté sur le chemin de l'aéroport de Seattle (nord-est des Etats-Unis) où il devait embarquer sur un vol à destination de la Chine. Il transportait des informations confidentielles, a indiqué le ministère de la Justice.

Selon l'acte d'accusation, il est retraité de l'armée américaine et parle couramment le mandarin et le russe. Il a été recruté au sein de la DIA en 2006.

Basé dans un bureau commercial à Pékin, M. Hansen avait établi des contacts avec les renseignements chinois. Il se présentait auprès du DIA et du FBI comme un agent double qui devait agir en fin de compte pour les Etats-Unis.

Mais les enquêteurs ont découvert qu'il avait des rencontres régulières avec des agents du renseignement chinois, dont il ne faisait pas état, ou encore qu'il utilisait des téléphones portables fournis par des sources chinoises.

Série d'arrestations

Ils ont également découvert qu'il avait contracté d'importantes dettes de plusieurs centaines de milliers de dollars entre 2013 et 2016. Pendant cette période et après, il est accusé d'avoir reçu plus de 800'000 dollars de paiements de la Chine, souvent en liquide, qu'il transportait avec lui aux Etats-Unis.

Son arrestation est la dernière d'une série d'arrestations de responsables américaines accusés d'espionner pour le compte de la Chine.

Jerry Chun Shing Lee, un ancien de la CIA, avait ainsi été arrête en janvier puis inculpé d'espionnage. Kevin Mallory, un ancien responsable du département d'Etat, a été arrêté l'année dernière pour la même raison. Et une diplomate américaine, Candace Marie Claiborne, avait également été arrêtée en 2017 pour ses contacts avec des espions chinois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS