Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un Américain a obtenu en justice 7,2 millions de dollars de dommages pour avoir contracté une maladie pulmonaire chronique en inhalant un composant chimique, la diacétyle, présent dans le popcorn au micro-ondes. Le plaignant dit avoir mangé ce popcorn quotidiennement.

Wayne Watson, âgé de 59 ans, a obtenu de faire condamner pour négligence le fabricant du popcorn incriminé et la chaîne de supermarchés qui le vendait, pour avoir omis de mentionner le caractère dangereux de la diacétyle, qui rappelle le goût du beurre.

La maladie dont souffre Wayne Watson, une bronchiolite oblitérante, a été diagnostiquée en 2007. D'autres affaires du même type sont en cours d'instruction dans l'Iowa et à New York, a précisé l'avocat de Watson, Kenneth McClain..

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS