Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un Américain transforme le monde en LEGO

Nathan Sawaya pose à côté d'une de ses créations.

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Jusqu'au 6 janvier prochain, un parfum d'enfance flottera à Palexpo Genève. La Halle 7 accueille les créations de l'artiste américain Nathan Sawaya. Leur particularité est d'être réalisées entièrement avec des briques de LEGO.

"J'ai commencé à jouer avec des LEGO quand j'avais cinq ans", a expliqué Nathan Sawaya devant les médias. Adulte, l'homme est devenu avocat à New York. Le soir, pour décompresser, il écrivait, peignait et sculptait. Jusqu'au jour où il s'est souvenu des petites briques multicolores avec lesquelles il s'était tant amusé enfant.

"J'ai alors commencé à recréer certains objets de mon appartement en LEGO". Une de ses premières réalisations a été une pomme. L'artiste américain a ensuite publié des photos de ses oeuvres sur l'internet. Le succès est rapidement venu et des commandes lui ont été envoyées du monde entier.

Une métamorphose

Voyant sa renommée augmenter, Nathan Sawaya a alors pris la décision de quitter son costume d'avocat et de vivre pleinement sa passion. Devant la presse, il a dit aimer l'aspect carré, fait d'angles droits, des briques LEGO. De près, cette structure cassante se voit, mais en prenant du recul, elle s'estompe et des courbes se forment.

Pour lui, utiliser les fameuses petites pièces de couleur rend "l'art accessible". Ces objets sont familiers et "j'espère qu'en rentrant chez eux", les visiteurs de l'exposition vont ressortir leurs boîtes de LEGO des armoires pour commencer à créer leurs propres objets en briques, a encore souligné l'ancien juriste.

Des copies célèbres

Les pièces qui sont à voir à Genève sont très diverses. Certaines sont de pures créations de l'artiste, souvent des corps ou des visages. D'autres imitent de grandes oeuvres. On peut notamment admirer une copie de la grande rosace de la cathédrale de Chartres ou d'un bout de la tapisserie de Bayeux.

Des reproductions de tableaux connus de tous sont aussi présentes. Un autoportrait de Rembrandt, La Joconde ou encore la Nuit Etoilée de van Gogh. Le cri de Munch en briques de LEGO est en trois dimensions. Nathan Sawaya a aussi copié des sculptures antiques célèbres comme la Vénus de Milo ou la Victoire de Samothrace.

Une montre suisse en LEGO a été spécialement réalisée pour cette étape genevoise. Certaines réalisations sont composées de milliers de pièces. Un Parthénon miniature en compte même 80'000. L'exposition "The Art of the Brick" est à voir jusqu'au 6 janvier. Elle tourne depuis 10 ans à travers le monde.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.