Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un ex-entraîneur de l'équipe de ski alpin junior du Canada est poursuivi pour agressions sexuelles sur mineures entre 1991 et 1998, a-t-on appris vendredi de sources concordantes. Il est incarcéré depuis mercredi à la suite d'une plainte d'une ancienne skieuse.

Depuis, huit autres jeunes filles ont également porté plainte. L'homme fait face à 47 chefs d'accusation, a indiqué la police de la station de Mont-Tremblant. Il doit comparaître lundi au tribunal pour une éventuelle remise en liberté en attendant son procès.

L'entraîneur de ski a "profité de sa position d'autorité auprès de ses athlètes pour les agresser sexuellement" à Mont-Tremblant mais aussi lors des déplacements de l'équipe junior en France, en Autriche, en Nouvelle-Zélande et aux États-Unis, a précisé un porte-parole de la police.

Instructeur dans une station de ski

C'est en apprenant que l'accusé était aujourd'hui instructeur dans une petite station du Québec qu'une victime a décidé de porter plainte, 20 ans après avoir subi ces agressions.

La fédération canadienne de ski alpin a indiqué vendredi avoir été avisée en février 1998 que l'entraîneur "avait potentiellement eu un contact inapproprié avec une membre de l'équipe". Au terme d'une rapide enquête interne Canada Alpin l'a "suspendu de ses fonctions d'entraîneur" et avait alerté la police fédérale.

Dans un communiqué, la fédération a indiqué avoir fourni à l'époque le soutien nécessaire "aux athlètes concernés, y compris des conseils professionnels". La police a lancé un appel aux victimes potentielles à se manifester.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS