Toute l'actu en bref

Première équipe depuis dix-neuf ans à remporter une deuxième Coupe Stanley de rang, Pittsburgh a écrit l'histoire dimanche. Les Penguins sont sur le toit du monde.

La formation emmenée par le formidable Sidney Crosby s'est imposée 2-0 à Nashville dans le match VI de la finale. Ancien pigiste du Red Ice, un club qui risque malheureusement de disparaître cette semaine, le Suédois Patric Hornqvist a inscrit le 1-0 à 95'' de la sirène. Les Penguins doublaient la mise dans la cage vide par Carl Hagelin alors qu'il ne restait plus que 14'' à jouer pour cueillir leur cinquième titre. Ironie du sort, ils ont tous été conquis à l'extérieur.

Marx Streit est, ainsi,devenu le premier joueur de champ suisse à enlever la Coupe Stanley. Ce succès revêt toutefois un goût amer pour le défenseur bernois. Surnuméraire, il n'aura, en effet, disputé que trois rencontres lors de ces play-off, les trois lors de la finale de Conférence contre Ottawa.

Dans le camp adverse, Roman Josi et Yannick Weber ont disputé l'intégralité de cette finale. Roman Josi a eu l'infortune de griffer la glace lors des deux réussites adverses dimanche. L'ancien prodige du CP Berne ne méritait sans doute pas de connaître une telle issue. Il fut, en effet, parfois irrésistible lors de ces séries finales. Roman Josi et Yannick Weber garderont toutefois longtemps le souvenir des deux premiers actes de cette finale. Lors de ces deux matches à Pittsburgh, il y avait eu largement la place pour une victoire qui aurait permis aux Predators de prendre la main dans cette série.

ATS

 Toute l'actu en bref