Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un ancien terrain agricole aménagé pour les castors

Les castors disposent désormais d'un habitat propice à Ferenbalm, à la frontière entre les cantons de Fribourg et Berne (photo d'illustration).

CHRISTOF ANGST/PRO NATURA

(sda-ats)

Les castors peuvent désormais s'ébattre à leur guise à Ferenbalm, à la frontière entre les cantons de Fribourg et Berne. Pro Natura a achevé les travaux pour aménager un ancien terrain agricole en zone humide diversifiée.

"Cette forme de revitalisation constitue une approche encore unique en Suisse", a expliqué mardi Pro Natura dans un communiqué. L'organisation de protection de la nature a rappelé avoir acquis, fin 2012, trois hectares à Ferenbalm des terres du "Mühlematt" pour préparer une zone alluviale destinée aux castors. Les travaux, devisés à 1,7 million de francs, se sont achevés cet automne.

Le castor sera "le principal paysagiste et maître d'œuvre sur près de la moitié de la zone du projet", a relevé Pro Natura, rappelant que le rongeur n'avait pas son pareil pour aménager son territoire. Pour lui faciliter le travail, les prairies de certaines zones ont été délibérément inondées. La plantation de plusieurs centaines de saules devrait également attirer les castors sur le site.

"En construisant des barrages et des terriers, ces animaux feront en sorte que le Mühlematt devienne un paradis naturel vivant et dynamique, dont profiteront des animaux tels que la grenouille rousse, la rousserolle effarvatte (ndlr: une sorte de passereaux) ou le caloptéryx éclatant (une libellule)", a estimé Pro Natura.

Le succès de la valorisation de la zone alluviale à castors de Ferenbalm est notamment dû à la bonne coopération entre les deux cantons de Berne et de Fribourg, la commune de Ferenbalm et Pro Natura, a tenu à préciser l'organisation dans son communiqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.