Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lyrica®, Pregabalin-Mepha, Pregabalin Pfizer® et Pregabalin Sandoz® sont les médicaments autorisés en Suisse qui contiennent de la prégabaline. Il est déconseillé d'en prendre durant la grossesse (photo symbolique).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Les femmes enceintes qui prennent de la prégabaline, un antiépileptique utilisé en cas de douleurs chroniques et de troubles anxieux, exposent leur bébé à un risque de malformations trois fois plus élevé. Il est conseillé d'éviter ce médicament durant la grossesse.

Coordonnée par le Swiss Teratogen Information Service (STIS), rattaché à la division de pharmacologie clinique du CHUV, une étude internationale montre un taux accru de malformations majeures (effets tératogènes) chez le foetus lorsque la mère absorbe de la prégabaline, écrit mercredi le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).

Les chercheurs ont comparé le déroulement de la grossesse et les naissances auprès de 164 patientes prenant de la prégabaline à un groupe de contrôle de 656 patientes qui n'y étaient pas exposées.

Un taux de malformations majeures de 6% a été observé chez les foetus de celles qui ingéraient ce médicament au premier trimestre de la grossesse, alors que ce taux s'élevait à 2,1% au sein du groupe de contrôle.

Aucun cas de malformation congénitale suite à la prise de prégabaline n'a cependant encore été rapporté en Suisse, précise l'Institut suisse des produits thérapeutiques Swissmedic mercredi dans un communiqué.

Par ailleurs, l'étude montre que le nombre de maladies constaté en cours de grossesse était sensiblement inférieur chez les femmes du groupe de contrôle que chez celles qui avaient pris de la prégabaline. Or, les maladies contractées durant la grossesse peuvent influer sur le risque de malformations. De plus, les patientes du groupe de contrôle avaient globalement pris moins de médicaments.

D'autres études nécessaires

Lyrica®, Pregabalin-Mepha, Pregabalin Pfizer® et Pregabalin Sandoz® sont les médicaments autorisés en Suisse qui contiennent ce principe actif.

"Lyrica ne doit pas être pris pendant la grossesse, sauf prescription de votre médecin": cet avertissement figure déjà actuellement sur la notice d'emballage. Swissmedic songe à renforcer cette mise en garde, indique-t-il.

Les résultats de l'étude constituent une première observation qui porte sur un petit échantillon et qui doit être confirmée par d'autres études, souligne le CHUV. Le travail est publié dans la revue Neurology, organe officiel de l'académie américaine de neurologie.

Affilié au réseau européen de tératovigilance (ENTIS), le STIS informe gratuitement les professionnels de la santé en Suisse sur la sécurité et les risques liés à l'utilisation de médicaments pendant la grossesse et l'allaitement. Il est notamment financé par l'Etat de Vaud et Swissmedic.

ATS