Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La fusillade a duré une dizaine de minutes (archives).

KEYSTONE/AP/KHALID MOHAMMED

(sda-ats)

Un attentat suicide a tué 4 membres des forces de l'ordre irakiennes vendredi à Balad, selon des sources policières et médicales. Auparavant, 12 personnes avaient été tuées et 25 autres blessées dans la nuit par trois inconnus qui ont ouvert le feu sur un café.

La ville majoritairement chiite se trouve à 80 km au nord de Bagdad. La fusillade de la nuit a duré une dizaine de minutes et ses auteurs ont dû déjouer un important dispositif de sécurité pour arriver sur les lieux, très fréquentés au début du week-end, a-t-on précisé.

Le secteur est tombé aux mains des djihadistes de l'Etat islamique en 2014. Il se situe à une quarantaine de kilomètres de la ligne de front tenue par les milices chiites.

Mercredi, une série d'attentats revendiqués par l'Etat islamique avait fait 80 morts à Bagdad.

ATS