Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un avion-cargo russe s'écrase au Soudan du Sud, une quarantaine de morts

Un avion-cargo de fabrication russe avec des passagers à bord s'est écrasé mercredi peu après avoir décollé de l'aéroport de Juba, la capitale du Soudan du Sud, faisant au total une quarantaine de morts. L'appareil n'était pas en état de voler.

L'appareil a percuté une petite île du Nil-Blanc, fleuve qui court à environ 800 mètres du bout de la piste. "Jusqu'ici, 36 corps ont été récupérés", a déclaré Majju Hillary, responsable de la communication de la Croix-Rouge sud-soudanaise, dont les équipes collectent les cadavres.

"Nous ne pouvons assurer que ce bilan est définitif. Certains débris sont trop lourds pour être déplacés et nécessitent des engins" que la configuration du site ne permet pas d'acheminer, a-t-il poursuivi, sans exclure que des victimes se trouvent toujours sous des morceaux de l'épave.

Un journaliste de Reuters a lui compté 41 corps sur le site de l'accident. Un policier a également parlé de 41 morts. Les autorités sud-soudanaises ont de leur côté dit ne pas encore avoir de bilan définitif. Des médias locaux, dont la station de la mission locale de l'ONU Radio-Miraya, ont fait état de jusqu'à 40 tués, sans donner de source.

Nombre de survivants incertain

Le porte-parole de la présidence, Ateny Wek Ateny, a déclaré que l'avion, un Antonov 12-B, transportait 18 personnes, dont six membres d'équipage étrangers - cinq Arméniens et un Russe -, selon les documents de vol, et que trois des passagers, dont un enfant, avaient survécu au crash. Les autorités arméniennes ont confirmé que cinq Arméniens avaient en effet trouvé la mort dans l'accident.

"C'est le bilan qui nous a été communiqué par la tour de contrôle", a-t-il déclaré. Il a ajouté que d'autres personnes pourraient avoir été tuées au sol mais précisé ne pas disposer d'informations à ce sujet. Selon la Croix-Rouge soudanaise, deux personnes ont survécu, dont l'une est décédée depuis.

Peu après le décollage

Selon Radio-Miraya et Eye-Radio, une station locale, l'avion s'est écrasé alors qu'il venait de décoller de Juba à destination de Paloich, à 600 km au nord de là, dans l'Etat du Haut-Nil, un des principaux champs de bataille de la guerre civile qui ravage le Soudan du Sud depuis décembre 2013.

Selon le constructeur ukrainien Antonov, l'avion a été fabriqué en URSS en 1971 et immatriculé au Tadjikistan, une ex-république soviétique d'Asie centrale. Il "ne devait pas être en service car les procédures" concernant la rénovation et l'entretien "prévues par la réglementation n'avaient pas été suivies, y compris celles visant à assurer la sécurité", a précisé l'avionneur dans un communiqué.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.