Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un avion d'Air France, en provenance de l'île Maurice et à destination de Paris, a atterri d'urgence dans la nuit de samedi à dimanche à Mombasa, au Kenya. Un objet suspect inoffensif a provoqué une alerte à la bombe. Air France évoque un acte de malveillance.

L'objet découvert en vol dans les toilettes de l'appareil était "un ensemble composé de cartons et d'une espèce de minuteur", a indiqué le PDG d'Air France lors d'une conférence de presse à Paris dimanche. Il a évoqué "un acte de malveillance" ou "quelque chose qui s'apparenterait à une mauvaise plaisanterie".

"Après analyse, il s'agit d'une fausse alerte", a-t-il déclaré. "Il n'y avait rien qui présentait un caractère dangereux" pour l'avion, les passagers ou l'équipage, a-t-il assuré.

La France est en alerte sécurité maximale depuis les attentats de Paris qui ont fait 130 morts le 13 novembre. Le groupe jihadiste Etat islamique (EI), qui a revendiqué ces attaques, a également affirmé être responsable du crash d'un avion russe en octobre en Egypte, qui a coûté la vie aux 224 personnes à bord.

Air France a déjà subi trois fausses alertes à la bombe dans ses avions "sur le territoire américain" ces deux dernières semaines en plus de celle-ci, a déploré son PDG.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS