Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un avion de tourisme venant d'Allemagne avec quatre personnes de la même famille à bord, s'est écrasé vendredi soir avant l'atterrissage à l'aéroport de Toulouse-Blagnac. L'accident a fait trois morts et un blessé grave, selon le procureur de Toulouse.

Le père et la mère sont décédés sur le coup, la fille de 13 ans est morte samedi matin, tandis que le fils de 9 ans, grièvement blessé aux jambes, ne semble pas en danger de mort, a précisé le procureur.

Le trafic a été interrompu pendant plus de deux heures à Toulouse-Blagnac, le temps de dégager l'épave et de permettre l'intervention des pompiers.

Un problème signalé

Le Piper-Cheyenne, un bi-moteur à quatre places, immatriculé en Autriche, s'est écrasé à 21h37 à 100 mètres de la piste. Il a pris feu et s'est retourné. Au moment de l'accident, une pluie fine s'abattait sur l'agglomération toulousaine.

"Le pilote a indiqué à la tour, une minute avant le crash, qu'il avait un problème, mais il n'a rien dit de plus" a précisé le procureur. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'appareil a touché le sol "dans une position anormale", a-t-il ajouté, en indiquant que la météo ne semblait "pas en cause".

ATS