Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Toulouse - Un avion effectuant le vol Lisbonne-Toulouse a été mis en quarantaine dimanche dans une zone isolée de l'aéroport de Toulouse-Blagnac à la suite d'une erreur de communication entre un passager et une hôtesse. Cette dernière avait cru à un cas de choléra.
Tous les passagers du vol de la compagnie portugaise TAP ont été bloqués dans l'appareil plus de deux heures sur le tarmac, jusqu'à ce que le Service d'aide médicale urgente (SAMU) ne conclue à un simple cas de gastro-entérite.
Une demi-heure après le décollage de Lisbonne, a raconté un passager, Jacky Ganry, un homme s'est levé pour aller aux toilettes. A une hôtesse s'inquiétant de son état de santé, il a répondu qu'il avait seulement mal au ventre et elle a cru qu'il s'agissait de "choléra".
Le passager, un médecin français, a immédiatement affirmé qu'il n'était pas malade, mais l'équipage s'est affolé. Il a demandé son avis à un autre médecin se trouvant dans l'avion, qui a confirmé qu'il ne s'agissait pas d'un cas de choléra.
Mais le "malade" a dû rester confiné pendant tout le reste du vol au fond de l'avion avec une hôtesse, un masque sur le visage comme tout le reste de l'équipage, et à l'arrivée l'appareil a été mis en quarantaine. L'avion a atterri à 12h30, et les passagers ont pu finalement descendre de l'avion et récupérer leurs bagages peu après 15h00.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS