Navigation

Un bébé de deux mois sauvé des décombres

Ce contenu a été publié le 11 juillet 2014 - 22:12
(Keystone-ATS)

Un bébé de deux mois a été sauvé des décombres 16 heures après un bombardement à Alep, dans le nord de la Syrie, selon une vidéo choc diffusée vendredi par une équipe de secours travaillant en zone rebelle. Alep est l'un des principaux fronts dans la guerre qui ravage le pays depuis trois ans.

"Après plus de 16 heures de travail dans des conditions difficiles, la défense civile à Ansari (un quartier dans le sud d'Alep) a pu sauver une petite fille d'à peine deux mois ainsi que sa mère qui a été blessée", a annoncé l'équipe de secours.

Sur la vidéo de 30 secondes, dont l'authenticité et la localisation n'ont pas pu être confirmées de source indépendante, on voit d'abord un homme qui tente de dégager une petite tête sous les gravats.

Puis des pleurs du bébé se font entendre avant que le sauveteur ne parvienne finalement à extirper des ruines le petit corps complètement recouvert de poussière. L'homme sourit en serrant le bébé dans ses bras, tandis que des cris "Dieu est grand" retentissent derrière la caméra.

Cette vidéo a été diffusée sur le compte Twitter de "La défense civile à Alep", qui se présente comme une équipe de volontaires au secours des civils dans "les zones libérées", celles qui échappent au contrôle du régime de Bachar al-Assad.

Centaines de morts

Depuis l'été 2012, l'ex-capitale économique de Syrie est divisée entre des secteurs ouest contrôlés par les forces loyalistes et des quartiers est aux mains des rebelles.

Les secteurs est d'Alep sont soumis à des bombardements aériens quotidiens qui ont fait des centaines de morts cette année et ont été dénoncés par la communauté internationale. Les rebelles mènent de leur côté des attaques au mortier sur les secteurs ouest.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.