Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un bambin sème l'émoi au parlement bâlois

Les députés bâlois ont débattu pour savoir si une élue avait le droit de voter avec son bébé contre elle (photo symbolique).

Parlement Bâle-Ville/Michael Fritschi

(sda-ats)

Le bambin d'une députée écologiste a semé l'émoi au parlement de Bâle-Ville mercredi. La mère s'est fait expulser de la salle lors d'un vote pour avoir pris son bébé avec elle, avant d'être autorisée à y pénétrer à nouveau après un débat mouvementé.

La Verte de 31 ans portait son fils de deux mois et demi dans une écharpe contre sa poitrine lorsqu'elle a pénétré dans la salle du Grand Conseil pour prendre part à un vote. Le président de l'assemblée, un démocrate-chrétien, a repéré le duo silencieux et les a priés de sortir.

Une socialiste s'est alors indignée et a déposé une motion d'ordre demandant que sa collègue puisse réintégrer la salle. S'est ensuivie une discussion houleuse entre des représentants de divers partis, rendue plus fiévreuse encore par le fait que les débats étaient retransmis en direct sur internet.

Imbroglio juridique

Des représentants libéraux ont demandé si la mère ne pouvait pas aller allaiter dehors, c'est-à-dire dans l'antichambre du parlement. L'UDC a voulu suspendre la session pour éclaircir la situation juridique. Le parti ne voulait pas empêcher l'écologiste de voter.

Mais les efforts pour y voir clair n'ont débouché sur rien de concluant et le premier citoyen de Bâle-Ville a finalement permis à la parlementaire de réintégrer la salle pour voter. Le nourrisson, lui, n'a rien entendu de tout ça: il dormait toujours.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.