Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Edimbourg - Les amateurs de whisky ont une nouvelle excuse pour boire un verre: des scientifiques écossais ont annoncé mardi la mise au point d'un nouveau carburant biologique pour les automobiles produit à partir de sous-produits du processus de distillation du whisky.
Des chercheurs de l'Université Napier à Edimbourg ont développé en deux ans ce bio-carburant qui peut, selon eux, être utilisé pour les voitures courantes sans système d'adaptation particulier.
La fabrication de ce nouveau carburant nécessite les deux principaux sous-produits de la production du whisky: le liquide produit par les alambics en cuivre et ce qui reste du grain après distillation servent de base à la production du "butanol", qui peut être utilisé comme carburant.
"Le nouveau bio-carburant est fabriqué à partir de matériaux biologiques qui ont déjà été générés", souligne Martin Tangney, qui a dirigé les recherches. "Théoriquement, il pourrait être utilisé tel quel, mais encore faudrait-il trouver une société pour le distribuer".
Ajouté à l'essenceSelon le scientifique, le plus probable pour son utilisation future est que 5% ou 10% de ce nouveau carburant soient additionnés à l'essence ou au gazole usuels. "Cinq ou 10%, cela signifie moins de pétrole, ce qui à l'arrivée ferait une grosse, grosse différence", a-t-il souligné.
Le nouveau bio-carburant "offre potentiellement de nouveaux revenus en aval de l'une des industries les plus importantes d'Ecosse", note encore Martin Tangney.
Richard Dixon, le responsable pour l'Ecosse du Fonds mondial pour la nature (WWF), a souligné pour sa part que contrairement à d'autres, ce nouveau bio-carburant pourrait être produit sans causer de "dégâts massifs aux forêts et la nature".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS