Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le bus contre la traite des êtres humains inauguré mercredi à Berne restera jusqu'à samedi dans la capitale fédérale avant de rejoindre Lausanne, le 2 novembre, puis Bienne, le 17 novembre. Il poursuivra ensuite son chemin à travers la Suisse.

DFJP

(sda-ats)

La Suisse n'est pas épargnée par la traite des êtres humains. Afin de sensibiliser la population à cette situation, un bus d'information inauguré mercredi à Berne à l'occasion de la journée européenne de lutte contre ce crime va sillonner la Suisse durant un an.

Au travers d 'images, de témoignages, de chiffres et d'explications, le public sera invité à "regarder au-delà des apparences" et à mieux comprendre ce phénomène, a indiqué mercredi fedpol dans un communiqué. Des organisations actives dans le domaine, avec le soutien des autorités fédérales, sont à l'origine de cette action de sensibilisation.

En Suisse, des enfants, des femmes et des hommes sont forcés à mendier, contraints à se prostituer ou exploités pour leur force de travail, notamment dans la construction, la restauration, les soins, l'agriculture, ou le ménage. "Chaque année, les organisations d'aide aux victimes identifient et assistent plus de 250 victimes parvenues à échapper à leur situation d'exploitation", lit-on dans le communiqué.

Ce chiffre ne correspond qu'à une petite partie des victimes. La traite se déroulant dans la clandestinité, la majorité des victimes ne sont pas identifiées et donc pas reconnues ni secourues. Et comme le phénomène est international, il n'en est que plus difficile à combattre. Associé à l'opération, le Département des affaires étrangères s'engage à améliorer les coopérations, notamment dans le cadre de l'ONU et l'OSCE.

Une vingtaine d'événements

Sur un plan intérieur, la stratégie de la Confédération est définie dans un 2e plan d'action, 2017-2020. Ses actions reposent sur quatre piliers: prévention, poursuite pénale, protection des victimes et partenariat, précise fedpol dans le communiqué.

Cette journée européenne marque aussi le début de deux semaines de sensibilisation contre la traite des êtres humains. Au programme: projections de documentaires, conférences, expositions, formations, une vingtaine d'événements dans plusieurs cantons.

www.18oktober.ch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS