Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ancien gouverneur de New York George Pataki a renoncé à la course pour l'investiture républicaine à la Maison Blanche, où il figurait en queue de peloton. Il a officialisé sa décision mardi soir, via Twitter.

Des soutiens de George Pataki avaient peu auparavant affirmé à plusieurs médias américains que ce dernier leur avait transmis son intention d'abandonner. Il reste actuellement 12 candidats en lice pour l'investiture républicaine.

La courbe des intentions de vote pour George Pataki n'a quitté les 0% qu'en de rares occasions depuis son entrée en campagne pour les primaires en mai. Chez les républicains, la course est dominée par le milliardaire Donald Trump et ses déclarations choc.

Gouverneur de New York lors des attaques du 11-Septembre, George Pataki, 70 ans, est un républicain modéré. "Donald Trump n'est pas qualifié pour être président des Etats-Unis", avait-il affirmé en septembre.

"Il a dit qu'il n'arrivait pas à gagner du terrain. Il a travaillé dur mais c'est une année différente", a déclaré mardi au Washington Post un membre de son équipe de campagne dans le New Hampshire (nord-est), Bruce Breton.

Il est le cinquième candidat à abandonner la course, après Rick Perry, Scott Walker, Bobby Jindal et Lindsey Graham. Les primaires commenceront le 1er février dans l'Iowa (centre). Les républicains placent le milliardaire Donald Trump et les sénateurs Ted Cruz (Texas) et Marco Rubio (Floride) en tête dans les sondages.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS